MISS TIC

Jean-Marie LERAT & Miss. TIC - Je ne fais que passer

Nouveau produit

380,00 €

 
Ajouter à ma liste d'envie         Ajouter à ma liste

Print Original de 1998. Dimensions: 54x36cm.

Plus de détails

1 produit à gauche ...

Attention : dernières pièces disponibles !

Partager dans les médias sociaux

Jean-Marie LERAT / Miss. TIC

« Je ne fais que passer »
Print Original de 1998.

Papier Velin.

Signé au dos du tampon officiel par Miss. TIC.

Signé et daté au crayon par Jean-Marie Lerat.

Dimensions : 54 x 36 cm.


Jean-Marie Lerat

Depuis toujours, la Ville est au cœur du travail de Jean-Marie Lerat, et c’est tout naturellement qu’il restitue la poésie et l’âme de la capitale dans ses photographies. Des quartiers, des sites et des rues du Paris d’alors n’existent plus. Mais, par sa capacité à capter la quatrième dimension, la photographie est a posteriori la machine à explorer le temps. Jean-Marie Lerat, photographe très indépendant, amoureux de Paris et de l’Afrique, est l’auteur de "Chez bonne idée" (1986), "Ici bon coiffeur" (1992), "Je ne fais que passer" (1998) et de nombreux reportages publiés dans la presse.


Miss. TIC

Poète, plasticienne et figure incontournable du street art, Miss.Tic développe un univers pictural et poétique qu’elle imprime au pochoir sur les murs de Paris depuis 1985. Avec des dessins de femmes caractéristiques et des phrases incisives, ses créations expriment la liberté. Tout son art repose sur un subtil mélange de légèreté et de gravité, d’insouciance et de provocation.


« Je ne fais que passer »

La photo de l’œuvre de rue a été prise par le photographe Jean-Marie Lerat , alors ami de Miss-Tic, qui la suivait dans sa carrière depuis douze ans. Ce cliché a été choisi pour la couverture du premier livre consacré à la plasticienne, sorti en 1998 aux Editions Florent-Massot, et épuisé la même année. Le visuel au pochoir est un portrait rare de la plasticienne. Il s’agit d’une oeuvre multiple très rare de l’artiste, en série limitée, une œuvre originale vintage. Elle s’adresse à tous les collectionneurs de Miss-Tic et les amateurs de street art des années 80-90.