BUST THE DRIP

Gravure Etching 3 par Bust the Drip

Nouveau produit

120,00 €

 
Ajouter à ma liste d'envie         Ajouter à ma liste

Gravure originale. Dimensions 30 x 20 cm

Plus de détails

2 produits ont quitté ...

Attention : dernières pièces disponibles !

Partager dans les médias sociaux

BUST THE DRIP 

" Etching 3  "

Gravure originale.

Technique de la pointe sèche.

Dimensions hors marges : 30 x 20 cm

Le numéro en vente est le 10/10

Tirage :

10 exemplaires (N° 1/10 à 10/10)
9 épreuves d'artiste ( EA1/9 à EA9/9)
1 épreuve d'essai ( Essai 1/1 )
1 BAT + la plaque de cuivre originale (également disponible à la vente. Prix: 300 euros. Nous contacter: contact@yam-galerie.com)

Notes :

> Toutes les épreuves sont signées et numérotées par l'artiste dans les marges.
> La plaque de cuivre a été rayée par l'artiste, il ne sera jamais réalisé de tirage supplémentaire. La rayure est un trait oblique dans l'angle bas droit ou gauche.
> Le BAT est le Bon à Tirer. Il s'agit de la première épreuve servant à réaliser le tirage. Elle comporte, comme les épreuves d'essai, des traces de manipulation et de l'encre dans les marges. Les autres épreuves sont en parfait état.
> Il y a les épreuves d'essai (pour les gravures à la pointe sèche).
> Toutes les gravures à l'eau-forte sont quasiment identiques. Les gravures à la pointe sèche sont toutes un petit peu différentes.

Bust the drip, né en 1983, vit et travaille en région parisienne

Bust the drip est un artiste français issu de l’univers de la danse. Formé au hip hop, il fait partie du groupe Fush Wong.

Ce sont les vibrations de la musique qui l’animent. Recréant le mouvement des corps, il associe le geste à la projection de peinture. Inspiré autant par Pollock, que par Mode2, sa manière de peindre est extrêmement gestuelle, énergique ; à la fois technique et instinctive. Ses compositions mêlent spray, acrylique, crayon... Il parle de sa peinture comme d’une chorégraphie de traits et de traces. La couleur prend forme, les fréquences dessinées donnent le rythme. Calé sur ses vibrations, l’artiste renvoie son tempo sur son support.

L’univers musical est omniprésent dans l’œuvre de Bust the drip qui diffuse son art sur les murs de Paris et de la banlieue parisienne comme des ondes positives. Il a commencé le street art au début des années 2010. En 2015 il rejoint Bang Krew, un collectif d’artistes appartenant à des univers différents (danse, peinture, vidéo, photo, musique...).

Bust the drip s’est fait connaître en bombant et en pratiquant l’affichage. Il a participé à plusieurs événements tels que « Street art on the roc » et « Art for autism » en 2016, « Shakewell Festival » à Bordeaux, « Street Montmartre » et le festival de charité pour la lutte contre le cancer du sein à Grenoble en 2017.