JACOMET Daniel

Le Pont des Arts, 1928 (d'après Signac)

Nouveau produit

180,00 €

 
Ajouter à ma liste d'envie         Ajouter à ma liste
Faire une offre

Votre offre est envoyée.

  •     *Champs requis

Chargement

Pochoir Jacomet. 27x45cm.

Plus de détails

1 produit à gauche ...

Attention : dernières pièces disponibles !

Partager dans les médias sociaux

Paul SIGNAC ( 1863-1935 )

" Le Pont des Arts, 1928 "

Pochoir Jacomet original.
Signé dans la planche.
Dimensions hors marges : 27x45cm

Paul Signac

1863 - 1935

issu d’une famille de marchands d’Asnières-sur-Seine, jeune homme, Paul Signac décide de quitter le lycée pour se consacrer à une vie de peintre alors que sa mère le prédestinait à des études d’architecte. Admirant les impressionnistes dont il visite les expositions, il affirme son style sous leur influence. Il sera le théoricien du néo-impressionnisme. Travaillant avec Seurat et Pissaro, il va former le groupe des « impressionnistes dits scientifiques ». Il va travailler sur la pratique de la division scientifique du ton et donnera ainsi naissance au pointillisme. Il fait son premier tableau divisionniste en 1886 mais sans oublier pour autant de donner à sa peinture de la spontanéité, de l’intuitivité, de l’émotion à travers des couleurs lumineuses. Il participera même à la huitième exposition impressionniste à l’invitation de Berthe Morisot. Puis, il se liera d’amitié avec Vincent van Gogh avec qui il peint les berges de la Seine, ainsi qu’avec les nabis mais dont il ne partage pas les théories artistiques. Paul Signac ira vivre dans le sud de la France. Passionné par la mer, il peindra beaucoup les ports et les paysages côtiers de la Méditerranée.

Daniel Jacomet

est un artisan qui a su créer un type de pochoir qui porte désormais son nom, un pochoir proche à s’y méprendre d’une œuvre originale. Dès 1921, il travaillera avec les plus grands artistes de son époque : Picasso, Braque, Chagall, Rouault, Dufy, Miro etc…  Ses enfants, André, Pierre et Marie-Jeanne, prendront la suite. Puis Bruno, son petit fils, qui travaillera avec Olivier Debré, Hervé Di Rosa, Gérard Garouste, Edouardo Arroyo, Jan Voss, …

Le pochoir Jacomet

Il s'agit d'une estampe au pochoir. L’artiste applique à la main la couleur avec une brosse ronde dans des découpes en carton ou en zinc afin de colorer des surfaces qui peuvent même être en dégradé de couleurs. Il s'agit de mettre de la couleur sur un motif imprimé en noir et blanc en lithographie ou en phototypie. L’artiste peut donc réaliser plusieurs exemplaires avec les mêmes motifs. Cette technique permet à l’artiste de réaliser des multiples proches, voir identiques, des œuvres uniques. Beaucoup de professionnels du monde de l'art se sont laissé prendre par ces parfaites réalisations. Il existe encore des "Jacomet" qui passent pour des oeuvres originales de nos jours.

L'oeuvre présentée est qualifiée de "fac-similé" car elle reproduit fidèlement l'oeuvre originale et ceci le plus souvent avec les mediums originaux. Après avoir réalisé une découpe très précise, l’artiste va mettre en couleur le pochoir en utilisant les couleurs et matières similaires aux originales : aquarelle, gouache, encre, etc… La signature fait partie intégrante du pochoir. Le papier peut aussi être recréé. L’impression et la mise en couleurs ont été entièrement réalisées dans l’atelier Jacomet.